Grand moment de solitude hier à la vue du reportage sur Bali, diffusé sur France 5.
Petit paradis sur terre, choisi pour notre voyage de noces, cette vision de Bali dévastée m'a fait froid dans le dos. Moi qui pensais y retourner un jour, je me demande aujourd'hui si c'est bien raisonnable...
Pollution, surpopulation, j'étais loin de m'imaginer que l'eau courante n'était réservée qu'aux touristes. Les décharges à ciel ouvert grossissent tandis que le recyclage des déchets est quasi inexistant. Les paysans n'hésitent plus à vendre leurs rizières aux promoteurs, qui les assèchent pour y construire des villas pour touristes.
Moi qui ne suis pourtant pas SUPER écolo, j'ai vraiment été choquée à la vue de ces dérives. Grand paradoxe que l'on retrouve malheureusement souvent dans les pays "pauvres" : le tourisme détruit la vie, mais les habitants survivent grâce au tourisme alors que faire : maudit cercle vicieux !

Bali_octobre_20009
Photo perso prise lors de notre lune de miel

Et pour allez plus loin dans cette petite parenthèse verte, voici une très belle initiative trouvée sur le blog de Molevana.
Changer de moteur de recherche pour "ECOSIA" qui reverse 80% de ses gains publicitaires à WWF pour soutenir un projet de reforestation de la forêt amazonienne dans le Parc National Juruena au Brésil.

Pour en savoir plus, un petit clic par ici, et votre page d'accueil Internet ressemblera à ça :

ecosia